Ecocité Strasbourg
Association citoyenne pour faire émerger un débat dans notre cité

Accueil du site > Edito et Point de vue > Point de vue > 26/05/2011 : Communiqué de Presse - Délibération CUS augmentation des (...)

26/05/2011 : Communiqué de Presse - Délibération CUS augmentation des tarifs

jeudi 26 mai 2011, par Riep


COMMUNIQUE de PRESSE

Le Conseil de Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS) sera amené à délibérer vendredi 27 mai prochain quant à l’augmentation de certains tarifs de titre de transport de la Compagnie des Transports Strasbourgeois (CTS).

Au-delà des regrets qui pourraient être émis dès lors qu’il y a une augmentation de tarif concernant des services publics -surtout lorsqu’elle dépasse l’évolution de l’inflation- Ecocité﷓-Strasbourg s’insurge contre l’argumentaire formulé par l’exécutif pour se justifier.

En effet, l’exécutif de la CUS affirme que les coûts d’exploitation de la CTS vont augmenter de 3,5% pour 2011, (soit + 3,5 millions d’euros), dégradant ainsi le taux de couverture (financement du service public par la billettique), passant de 36,5% à 36,3% en 2011.

Ecocité-Strasbourg affirme que cette dégradation du taux de couverture est essentiellement consécutive des politiques et des choix pris ces dernières années en matière de développement des transports publics par les élus de la CUS, révélateur de projets de développement des réseaux tram (et bus dans une moindre mesure) dont les coûts d’exploitation ont été mal cernés voire délibérément totalement écartés.

Il peut être cité, les extensions de ligne de tram avec maintien de service de bus en parallèle : ligne C et 14/24 au Neuhof, ligne F et bus 2-7 à l’Esplanade, ligne B et bus 2 à Ostwald, tram A et bus 7 à Illkirch… sans parler de l’inutile tram E à la Roberstau en l’état et du tram F place d’Islande, ces deux désespérément vide sur la majeure de leur tracé. Pire, la CUS lance encore des projets qui vont fortement dégrader les comptes de la CTS, tels que les extensions des lignes A et D (Hautepierre, Poteries, Illkirch), sans réflexion sur l’articulation des réseaux bus et trams : la poursuite des doublons de services entre bus et tram a de beaux jours devant elle… non pas sans effet sur les comptes de la CTS et donc du prix des billets des usagers. Les décisions d’investissements ont toujours des impacts sur les coûts d’exploitation d’un service.
En outre, l’absence de projet visant à améliorer la vitesse commerciale des bus contribue à la dégradation des finances de la CTS.

Ecocité-Strasbourg exhorte la CUS et la CTS à intégrer les coûts d’exploitation dans tous leurs projets, afin de prendre les meilleures décisions sans dégrader les finances publiques.
Ecocité-Strasbourg demande également une plan général d’amélioration de la vitesse commerciale des bus par la création de couloir de bus à travers toute l’agglomération : plus les bus circuleront dans des sites propres, meilleures sera l’efficacité et moins cela coutera en frais d’exploitation / fonctionnement.
Aujourd’hui, de nombreux quartiers de la CUS attentent des améliorations des services bus-tram : tant que l’hémorragie des coûts d’exploitation ne sera pas stoppée, ces améliorations resteront remises aux calendes grecques.

Strasbourg, le 26 mai 2011

Pour l’Association Ecocité-Strasbourg,

Pierre OZENNE

Contacts : contacts@ecocitestrasbourg.org
06 75 02 23 06
www.ecocitestrasbourg.org


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette

Adresse du siège : 69 route des Romains 67200 Strasbourg