Ecocité Strasbourg
Association citoyenne pour faire émerger un débat dans notre cité

Accueil du site > Edito et Point de vue > Point de vue > 28/06/11 : Tram sur pneu contre Tram sur fer : une fausse économie qui (...)

28/06/11 : Tram sur pneu contre Tram sur fer : une fausse économie qui coûtera cher !

mardi 28 juin 2011, par Riep

Ecocité-Strasbourg et TC-Alsace ont signé une tribune proposée au journal "Les Dernières Nouvelles d’Alsace" (parution du 30 juin 2011) concernant le choix très contestable de la CUS en faveur du Tram sur pneu ...

Tram sur pneu contre Tram sur fer : une fausse économie qui coûtera cher !…

En 1989, la CUS a préféré le système « Tramway fer » au lieu du métro « VAL » pour construire son système de Transport en Site Propre (TSP). Ce choix a incontestablement démontré son efficacité pour transformer les usages et habitudes en matière de déplacements urbains et offrant un nouveau visage à la Ville.

Le choix du Tram sur fer a été confirmé par les extensions successives du réseau (de 9,8 km en 1994 à 48,2 km en 2010), permettant de faciliter et d’améliorer les déplacements au quotidien de milliers d’usagers, de créer un effet « maillage » cohérent du territoire même si plusieurs quartiers et villes de la CUS l’attentent encore.

Aujourd’hui, ce choix est remis en question par l’exécutif communautaire et la CTS pour les prochains projets de TSP, notamment celui reliant Vendenheim à Eckbolsheim via Strasbourg Gare et Koenigshoffen. Le « tram sur pneu » de l’entreprise « LOHR » est imposé, système qui n’a de tram que le nom.

Si ce choix se confirme, cela correspond à une régression après une vingtaine d’année de développement des transports collectifs.

Convaincus que cette nouvelle ligne de TSP est importante, nous y émettons toutefois de vives et profondes réserves quant au mode « tram sur pneu ».

Le tram sur pneu n’est pas qu’un véhicule, c’est un système à part entière.

A ce titre, il sera nécessaire de construire de nouveaux équipements dédiés pour l’entretien d’un nombre limité de véhicules (12 tout au plus). L’utilisation des installations Tram existantes est impossible, pire le système du « tram sur pneu » ne permet pas de croiser les voies du tram actuel.

Le système « tram sur pneu » et totalement différent et incompatibilité avec les infrastructures du « tram sur fer ».

L’argument principal en faveur du tram sur pneu est son coût d’investissement, estimé à 10M€ le km contre 20M€ km pour le tram. Or ces chiffres biaisent la réalité : les TSP intègrent systématiquement la réfection totale des rues traversées, d’une façade d’immeuble à l’autre. L’insertion du « tram fer » stricto-sensu coûte de 5 à 10M€ km.

A investissement égale, les coûts d’exploitation avec un tram sur pneu vont exploser, notamment par l’usure prématurée des chaussées (ornières) et la consommation d’énergie plus importante, aspects constatés dans les villes dans lesquelles ce mode circule, ce que justifiera encore de nouvelles augmentations des tarifs de la CTS, comme en mai dernier pour les mêmes raisons de charges d’exploitation.

En cas de neige, de présence de débris sur le rail : rien ne va plus ! le tram sur pneu doit suspendre son service.

La vulnérabilité du système obère le service rendu aux usagers et les finances publiques. On ne compte plus les déraillements à Nancy, à Caen, à Douai ou à Clermont-Ferrand.

La CUS est une agglomération trop petite pour démultiplier inconsidérablement le nombre de mode de transport collectif différent, ce qui est, en revanche, pas le cas de Paris, par exemple.

Nous demandons que la poursuite des extensions des TSP soit réalisée sur une valeur sûre et démontrée, à savoir le tram sur fer, offrant la possibilité de disposer d’un réseau évolutif, compatible, maillé et cohérent, complété par les lignes de bus de qualité. En attendant, il existe de larges marges de manœuvre pour améliorer le réseau bus, qui ne doit pas rester un mode de seconde zone.

Pierre OZENNE, Vice-Président d’Ecocité Strasbourg
Damien SENGER, Président de TC-Alsace

1 Message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette

Adresse du siège : 69 route des Romains 67200 Strasbourg