Ecocité Strasbourg
Association citoyenne pour faire émerger un débat dans notre cité

Accueil du site > Edito et Point de vue > Point de vue > Taxe carbone : l’impôt le plus intelligent qui existe ?

Taxe carbone : l’impôt le plus intelligent qui existe ?

vendredi 9 octobre 2009, par Riep


Quelques données de base

En préalable, il convient de rappeler que l’écosystème de la Terre a une capacité d’assimiler X tonne de CO2 par an, c’est à dire que chaque citoyen de la Terre a un crédit maximum d’émission de CO2 par an pour se chauffer, s’alimenter, se déplacer etc… Au délà, la Terre n’assimile plus ; c’est ce qui enclenche le changement climatique et les transformations des écosystèmes.

Partant de ce postulat, pourquoi la Taxe Carbone ? et en quoi est-elle doublement intelligente ?

Le principe de la Taxe Carbone Française consiste à donner équitablement à l’ensemble des citoyens de la Terre (en France pour l’instant), un crédit maximum d’émission de CO2. Cela se traduit par l’introduction d’un forfait dit de « compensation » appliqué à chaque personne, dont le montant est de 46 euros pour une personne résident dans un Périmètre des Transports Urbains et 61 euros pour les autres. Ce forfait de compensation correspond à la quantité maximale CO2 que peut émettre une personne par an. (3t/an/habitant x 17 euros/t/an = 51 euros / personne / an)

De là, il convient d’affirmer que c’est un impôt doublement intelligent :

En effet, toutes les personnes et toutes les activités qui émettent du CO2 (sur la base de consommation d’énergie fossile) payent une taxe en fonction du volume consommé. Cette taxe se cumule sur l’année : à chaque achat d’énergie fossile, nous payons.

Une personne ou une activité qui décide de rentrer dans une dynamique de changement de comportement en vu de réduire sa consommation d’énergie fossile et donc d’émission de CO2 sera doublement encouragée à la fois en diminuant les frais liés à la consommation d’énergie fossile mais également en bénéficiant d’un bonus induit dans le forfait de compensation.

A l’inverse, une personne ou une activité qui ne modifie pas son comportement énergivore, certes bénéficiera du forfait de compensation mais pas à la hauteur des taxes cumulées tout au long de l’année.

L’aspect évolutif du montant de la Taxe Carbone permet d’impulser les changements de comportement des personnes et des activités et de les accélérer d’année en année : ceci est un impératif pour la planète.

A ce titre, il faut être vigilant devant certain raccourci d’esprit : il ne faut pas prendre notre modèle actuel de développement personnel et de société comme un exemple et comme une base pour la Taxe Carbone, mais bien avoir à l’esprit un modèle de société qui soit le moins énergivore notamment en énergie fossile fortement contributrice en CO2.

L’instauration de la Taxe Carbone permettra une prise de conscience individuelle et collective de l’impact de son comportement sur la planète et t’en tirer les conséquences vers un comportement plus vertueux.

Enfin, la Taxe Carbone est une chance pour nos entreprises et activités : elles pourront ainsi gagner en compétitivité en modifier leur process de production qui consommera moins d’énergie fossile, ce qui deviendra nécessairement la norme au niveau mondial.

Ainsi, la Taxe Carbonne est doublement intelligente : prise de conscience individuelle et collective ; aide aux changements de comportement.

Par Pierre OZENNE


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette

Adresse du siège : 69 route des Romains 67200 Strasbourg